Grinder et Vaporisateur

Voici un petit article pour mettre en avant l’importance et l’utilité d’un grinder avec un vaporisateur en phytothérapie !

grinder-vaporisateur-moulin-blog
Un grinder, c’est quoi donc !?

Un Grinder ou moulin à herbe est un petit objet capable de broyer plus ou moins finement vos herbes ou épices séchées. Si la grille ou le filtre du vaporisateur est trop large, il faut un hachage moins fin pour pas que la matière végétale passe à travers et Vice et versa.

Un grinder simple est composé de 2 parties, mais le Grinder 4 partie avec filtre de récupération (pour faire ses concentrés) est de plus en plus utilisé.

Un Grinder est généralement en Inox, Alu, Bois ou Plexiglas.

La partie du dessus a des dents acérées et la partie du dessous a elle aussi des dents, mais en décalage pour que ces 2 parties de forme ronde puissent se combiner et tourner l’une dans l’autre pour hacher la plante et récupérer le mélange.

Dans un grinder 4 pièces avec filtre de récupération (pollinisateur), la partie du dessous a aussi des trous plus ou moins grands et lorsque l’on tourne les 2 parts du moulin et que les dents hachent vos herbes, vos plantes

broyées tombent dans ces petits trous vers la partie de stockage inférieurs.

Vous pouvez alors récupérer votre matière végétale hachée menue et l’utiliser avec votre vaporisateur grinder-4-parties-vaporisateur

Pourquoi utiliser un Grinder avec un vaporisateur ?

Selon les types de vapo, on a plus ou moins intérêt à utiliser un Grinder…

Rappelons les méthodes de vaporisation

Vaporisateur à convection : L’air est chauffé en passant à travers un élément de chauffe ou heater. Cette air chaud passe ensuite à travers vos herbes séchées pour en extraire les principes actifs. Il n’y a pas de contact entre la plante et l’élément de chauffe.

Vaporisateur à conduction : Votre herbe est en contact direct avec l’élément de chauffe et il n’y a donc pas besoin d’appel d’air pour que la vaporisation ou sublimation de la plante commence.

Vaporisateur à rayonnement : Vos herbes sont en contact avec la source de chaleur par rayonnement comme le soleil avec la terre. Très proche de la conduction.

Au final un vaporisateur utilise rarement qu’une seule méthode de vaporisation mais un subtil mélange des 3 avec une forte tendance de convection ou de conduction !

On comprend vite que plus il y a de convection et plus un Grinder devient indispensable. Effectivement, l’air chaud qui passe ne pourra extraire que les molécules des principes actifs des parties traversées !

Si votre herbe est bien « grindée », l’air se faufilera dans toutes les parties de la plante et générera bien plus

d’effet thérapeutique et de goût et il y aura donc bien moins de gâchis !

grinder-vaporisateur-filtre

2 petites astuces pour vos herbes avec grinder !

1- Éviter de trop tasser pour que l’air passe partout correctement (surtout pour la convection)

2- Mélanger ou touiller régulièrement votre matière végétale pour mieux repartir la chauffe de la plante (surtout pour la conduction)

Si vos plantes sont complètement sèches, vous pouvez utiliser vos doigts, mais il serait préférable de réhydrater un peu votre herbe en la stockant avec une rondelle de patate par exemple !

Bonnes vapes !

Publié dans Non classé, Tutoriels, Vaporisateur et vaporisation. Infos générales