Le marché des boutiques de cigarette électronique à Paris

Selon les professionnels du secteur, l’année 2015 connaîtra probablement la fermeture de près de 500 points de vente d’e-cigarette. Paris est aussi affecté par cette situation. À l’analyse cependant, cette baisse n’est que le reflet d’un mouvement de consolidation. On vous présente dans cet article un état des lieux sur le commerce de l’e-cig à Paris.

Nécessaire restructuration d’un secteur en phase de consolidation

Le ralentissement des ventes constaté en fin 2014 s’est poursuivi au cours du premier semestre de 2015. Pour une boutique ouverte, on en a fermé trois. Cet amer constat s’est imposé aux professionnels de la cigarette électronique réunis au sein de la Fédération interprofessionnelle de la VAPE (FIPAVE). La plupart des boutiques ont vu leurs chiffres d’affaires chuter de 30 %, voire de 50 % dans certains magasins. Mais ce tableau apparemment sombre ne présage pas de mauvais jours pour la vente de la cigarette sans tabac, au contraire !

Pour les vrais professionnels, ce constat n’est dû qu’à un phénomène de tri naturel sur le marché. En effet, les fermetures ne concernent en général que les points de vente qui n’ont pas fait du commerce de l’e-cig une véritable activité. Ce sont donc des boutiques ayant choisi de maximiser les profits en offrant des produits de mauvaise qualité qui ont vu fuir leurs clients.

De plus, la majorité des vapoteurs possédant déjà les équipements de base n’achètent désormais que la recharge. Cette population d’utilisateurs réguliers s’estime à 1,5 million. Mais elle s’accroît à mesure des prises de conscience dans le rang des fumeurs traditionnels. Ainsi, le marché ne fait que se consolider, au bonheur des sérieux de la profession.

Cela caractérise aussi le marché parisien de l’e-cig qui affiche une excellente diversité.

boutique cigarette electronique

La grande diversité des boutiques de vente de cigarette électronique à Paris

Pour desservir les vapoteurs de la capitale française, plusieurs dizaines de boutiques sont ouvertes. Ces points de vente ont des caractéristiques diverses. Vous en trouverez forcément un qui soit à votre goût ! Il y a tout d’abord des magasins qui offrent tout pour le vapotage. Dans ces genres de boutiques, vous pouvez acquérir tout le matériel nécessaire : batterie, étui, e-liquide, etc.

En général, les vendeurs de l’e-cig sont des indépendants, mais ils se constituent maintenant en réseau. Ce sont les commerçants de la cigarette électronique à Paris qui résistent aux soubresauts actuels du marché. En intégrant un grand groupe comme Altersmoke, vous bénéficierez d’un accompagnement sur les plans de la formation et du marketing. Vous serez ainsi paré pour affronter avec succès la concurrence. Si vous voulez ouvrir un point de vente à Paris, vous savez maintenant ce qu’il faut faire !

En gros, on peut classer tous les magasins de Paris en trois types :

  • Les boutiques qui vendent uniquement les matériels pour le vapotage
  • Celles qui offrent en plus des espaces ludiques
  • Et celles qui proposent à leurs clients des coins détente où ils peuvent vapoter à leur aise ou encore prendre un café.

cigarette-electronique

La vente s’effectue également sur Internet

S’il vous arrive d’être à court de recharge et que vous n’avez pas envie de sortir, vous pouvez faire votre commande sur Internet. Quelques enseignes offrent cette possibilité à Paris. Et les vapoteurs ne s’en privent pas ! Un sondage de l’institut TNS-Sofres indique que la moitié des utilisateurs de l’e-cig préfèrent s’approvisionner désormais sur Internet. Vous pouvez voir les détails de cette enquête ici. Certains sites accueillent plus de 150 acheteurs par jour. Le commerce de la cigarette électronique en ligne explose vraiment !

En définitive, la vente de la cigarette électronique à Paris se porte bien. Vous pouvez vous rendre dans une boutique physique pour acquérir les matériels de base ou pour vous procurer de la recharge. Sinon, vous pouvez faire vos achats en ligne. Bon vapotage !

Publié dans Infos et actus